Archives de catégorie : Numero0

#Corse « Lettre au parlement européen et a tous ceux qui peuvent se sentir concernés » par Marcel Lorenzoni

lorenzoni marcel express 1Pour la première fois depuis une dizaine d’années, un tribunal français de Paris vient de prononcer de lourdes peines contre des militants nationalistes corses, pour des faits commis en Corse.

Les attentats reprennent de plus belle. Tout ceci intervient au lendemain d’élections territoriales marquées par un fort taux d’abstention, une forte progression des partis nationalistes, et après une vingtaine d’années de troubles graves. Continuer la lecture de #Corse « Lettre au parlement européen et a tous ceux qui peuvent se sentir concernés » par Marcel Lorenzoni

#Corse Billets « L’esprit des temps privés d’esprit »

billetRetour vers le futur.

C’est après 1871 qu’Emmanuel Arène introduisit en Corse, pour le compte de la République, un jeu qui tenait à la fois de la soule et du bouskachi.. Bartoli, dit  » Maneta  »  , maire de PALLECA, en codifia définitivement les règles de façon si satisfaisante que le Larousse trouva cet ardent partisan des valeurs républicaines digne de figurer dans son palmarès. Continuer la lecture de #Corse Billets « L’esprit des temps privés d’esprit »

#Corse – La politique des transport en corse ou les limites de l’idéologie Jacobine

PASCAL PAOLI1 Genèse de la continuité territoriale

La loi d’orientation agricole de 1960 stipule que les régions éloignées de leur point de mise en marché ont droit à une aide financière permettant d’alléger leurs coûts de transport. Elles sont alors classées en Zone Spéciale d’Action Rurale. Continuer la lecture de #Corse – La politique des transport en corse ou les limites de l’idéologie Jacobine

Eloge du modèle #corse, et en quoi son exemple sera toujours utile à l’ensemble de l’humanité »

OnAGagne150399N’en déplaise à tous les Corses modérés qui prétendent donner des leçons de politique en opposant les  » démocrates  » raisonnables qu’ils seraient aux révolutionnaires excessifs que nous sommes : ils ont raison! Continuer la lecture de Eloge du modèle #corse, et en quoi son exemple sera toujours utile à l’ensemble de l’humanité »

#Corse « Du football et de l’idéologie »

bastia_paris_98-2Au cours de la rencontre de football Bastia-Rennes comptant pour la 22 ème journée du championnat de France de 1 ère division, disputé dans un stade toujours aussi rustique, suivie par un public indulgent moins nombreux que le service d’ordre, l’arbitre réduisit dès le premier quart d’heure de jeu l’équipe du sporting à neuf joueurs. Si les deux bastiais expulsés, professionnels avertis, n’ont aucune excuse d’avoir transgressé les règles du jeu, on ne peut pas dire que l’homme en noir en a vraiment respecté l’esprit. Continuer la lecture de #Corse « Du football et de l’idéologie »

#Corse – Edito « FINITA A COMEDIA! »

erignacEn s’enferrant dans l’opération  » ERIGNAC « , quels sont les véritables desseins de l’État ?

En Corse , c’est bien connu, il y a l’État et puis il n’y a rien. La vie politique n’existe pas. Survient la mort d’un homme. L’État n’en fait pas seulement une affaire d’état, il en fait une affaire pour l’État. Quoi de plus opportun pour rehausser son prestige ébranlé et la cohésion chancelante d’un gouvernement sans projet, que de choisir une des régions les plus sous développée d’Europe pour une opération de propagande moralisatrice dans la plus pure tradition du nationalisme maurrassien. Continuer la lecture de #Corse – Edito « FINITA A COMEDIA! »

#Corse « Pourquoi le journal « A NAZIONE » ?

A NAZIONE est édité par le Partitu Pa l’Indipendenza et non pour lui.

    TN_A NAZIONE NUMARU ZERU 01Il se veut un espace de discussion et de débats d’idées pour ceux que le devenir de la Corse préoccupe. En tant que militants, nous nous sommes, il est vrai, déterminés pour l’indépendance. Mais nous estimons que cette formule, qui n’est en somme qu’une formule, ne doit pas escamoter le débat prospectif sur la Corse, ni éclipser le mouvement permanent du monde dans lequel nous vivons. Continuer la lecture de #Corse « Pourquoi le journal « A NAZIONE » ?