#Corse « Du football et de l’idéologie »

 

bastia_paris_98-2Au cours de la rencontre de football Bastia-Rennes comptant pour la 22 ème journée du championnat de France de 1 ère division, disputé dans un stade toujours aussi rustique, suivie par un public indulgent moins nombreux que le service d’ordre, l’arbitre réduisit dès le premier quart d’heure de jeu l’équipe du sporting à neuf joueurs. Si les deux bastiais expulsés, professionnels avertis, n’ont aucune excuse d’avoir transgressé les règles du jeu, on ne peut pas dire que l’homme en noir en a vraiment respecté l’esprit.

On oubliera sans doute le nom de ce médiocre et tatillon referez comme on a oublié, celui du scandaleux Argentine – Angleterre de 1966, de l’insoutenable France – Allemagne de 1982 et même celui du dramatique Hongrie-Allemagne de 1954 dont la portée géopolitique et idéologique était pourtant considérable.

L’importance de ce Bastia – Rennes est incontestablement bien moindre, mais en fin de compte l’enjeu est de même nature.

Depuis la naissance de l’Histoire, toute équipe de compétition cristallise une forme de l’amour national.

L’arbitre est là pour en canaliser les excès afin que soient respectés la règle et l’esprit du jeu ; il n’est là ni pour attiser la haine , ni pour distinguer les bons des méchants.

La fièvre mystique du  » rétablissement de l’État de droit républicain  » semble avoir infecté à ce point le champ du politique qu’elle révèle au grand jour une véritable guerre de civilisation.

C’est une lecture que nous inspire un événement sans grande importance après les visites ministérielles nous informant, l’une,de  » l’anormalisation  » de la Corse, l’autre de la mort prochaine de nos agriculteurs.

Que tous ceux qui manifestent la légitime ambition de représenter la Corse soient persuadés que ni les antiennes électoralistes, ni les tartes à la crème de la pensée totalitaire ne nous prémunirons contre les bottes dont nous pouvons déjà entendre le bruit.

Jacques Faggianelli
1999

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.