#Corse « Per l’indipendenza di a Nazione, cyberjournal indépendantiste de 1999 »

nazion2aPourquoi « A Nazione » sur Internet ?

Le Journal A Nazione a été choisi parce qu’il symbolise a l’heure actuelle un renouveau de l’idée nationaliste Corse : La réunification de tous les nationalistes, la défense de Tous les patriotes Corses et enfin la possibilité d’une indépendance réfléchi pour la Corse. A Nazione sur internet est aussi la volonté d’avoir sur le réseau mondial un espace de communication et de médiatisation de la situation colonial en Corse Continuer la lecture de #Corse « Per l’indipendenza di a Nazione, cyberjournal indépendantiste de 1999 »

#Corse – « Préface au projet de Constitution pour une Corse indépendante »

nazion2aPréface au projet de Constitution pour une Corse indépendante

L’INDEPENDANCE COMME SEULE VOIE DE LA PAIX

SI SPIRITUS PRO NOBIS. QUIS CONTRA NOS

La Corse est une nation souverainement paisible et hospitalière. Elle n’a jamais vaincu, soumis ni humilié qui que ce soit.

Quant à l’Etat Français de son côté, il a fondé une société militaire, grâce à quoi il a obtenu la gloire et étendu son domaine jusqu’aux confins de la Terre. Continuer la lecture de #Corse – « Préface au projet de Constitution pour une Corse indépendante »

#corse CORSICA NAZIONE – UNITÀ MUNICIPALE D’AIACCIU 2000

corsicanazioneDepuis des décennies, les nationalistes ont été à la pointe de tous les combats.

Ils sont passés rapidement du stade contestataire au stade de force de proposition incontournable.

Des « boues rouges » à Aleria et d’Aleria à Matignon, le fil historique du nationalisme corse s’est traduit concrètement par un ensemble de propositions réalistes, au cours des années, à tel point que sans gêne aucune, de la droite libérale à la gauche la plus réactionnaire en passant par les corsistes, la plupart en revendique la paternité. Continuer la lecture de #corse CORSICA NAZIONE – UNITÀ MUNICIPALE D’AIACCIU 2000

#Corse « LA MOTION DE PAUL GIACOBBI DU 10 MARS 2000 »

nazion2aDELIBERATION N° 2000/31 AC DE L’ASSEMBLEE DE CORSE RELATIVE AUX PROPOSITIONS ADOPTEES DANS LE CADRE DE L’APRES MATIGNON

SEANCE DU 10 MARS 2000

L’An deux mille, et le dix mars, l’Assemblée de Corse, régulièrement convoquée s’est réunie au nombre prescrit par la loi, dans le lieu habituel de ses séances, sous la présidence de M. José ROSSI, Président de l’Assemblée de Corse. Continuer la lecture de #Corse « LA MOTION DE PAUL GIACOBBI DU 10 MARS 2000 »

#Corse « LA MOTION DE PIERRE CHAUBON DU 10 MARS 2000 »

nazion2aDélibération N° 2000/30 AC de l’Assemblée de Corse relative aux propositions adoptées dans le cadre de l’après Matignon

Séance plénière du 10 mars 2000
Assemblée de Corse

L’An deux mille, et le dix mars, l’Assemblée de Corse, régulièrement convoquée s’est réunie au nombre prescrit par la loi, dans le lieu habituel de ses séances, sous la présidence de M. José ROSSI, Président de l’Assemblée de Corse. Continuer la lecture de #Corse « LA MOTION DE PIERRE CHAUBON DU 10 MARS 2000 »

#Corse « 10 Mars 2000, jour de prise en flagrant délit de félonie »

copy-anazione3.jpg1 LES MOTIONS :

Ce 10 Mars 2000, une page de l’occupation française s’est enfin tournée. Elle doit rester gravée dans nos mémoires, non par la valeur des textes qui furent débattus à l’Assemblée de Corse (ils étaient l’un comme l’autre des textes médiocres évacuants l’essentiel du débat), mais par le comportement de 26 félons (motion Chaubon), qui se sont inscrits dans la longue liste des Vittoli, Matra, Buttafuoco et autres Buonaparte (Pour la Corse ! En France il faudrait les appeler des Bousquet, Touvier, Laval, Pucheux et autres Papon). Celle des bêtes immondes, des innommables, en un mot comme en cent : des traîtres ! Continuer la lecture de #Corse « 10 Mars 2000, jour de prise en flagrant délit de félonie »

#Corse – « NATIONAL REPUBLICANISME, NATIONAL SOCIALISME ET TARTUFFERIES EN GROS »

copy-anazione3.jpgAttention ! Attention ! La bête est de retour. Un nouveau monstre est  apparu, et tout ce que l’Europe compte de bien pensants se mobilise enfin ; Tremble Vladimir ; Cache-toi Slobo ; Fuyez Kémalistes et autres Jacobins ! L’Europe s’est éveillée ; Vous allez voir ce que vous allez voir ! Déjà l’intelligentsia et la race des signeurs fourbissent leurs stylos. C’est promis, cette fois ci nous ne nous laisserons pas faire comme en 1938. L’immonde sera écrasé dans l’œuf ! Continuer la lecture de #Corse – « NATIONAL REPUBLICANISME, NATIONAL SOCIALISME ET TARTUFFERIES EN GROS »

#Corse – « NATIONAL REPUBLICANISME OU NATIONAL SOCIALISME ? TELLE EST LA QUESTION ! ( Suite) « 

copy-anazione3.jpgC’était alors le temps où sévissait le gouverneur Bonnet (Alias BonnetLejour Cagoulelanuit). C’était l’époque oùJospetain avait gagné son bâton de Maréchal. Le bâton pour briser le peuple corse ; Ces «régicides » qu’il fallait « mater ». « C ‘est l’occasion d’en finir avec les nationalistes corses » dixit : Serge July sur  Soir 3, commentant l’assassinat du Préfet Erignac. Un Haut fonctionnaire élevé au rang de monarque martyr !   Qui, sinon la France, pouvait se comporter comme au temps des rois de droit divin ? Touché un PREFET ! C’est un crime de lèse-majesté ! Tuer un roi était un sacrilège car il était « oint du seigneur ». Toucher à un Haut fonctionnaire de la Sainte République Jacobine également, car il est « oint de l’état divinisé ». Continuer la lecture de #Corse – « NATIONAL REPUBLICANISME OU NATIONAL SOCIALISME ? TELLE EST LA QUESTION ! ( Suite) « 

#Corse « NATIONAL REPUBLICANISME OU NATIONAL SOCIALISME ? TELLE EST LA QUESTION ! »

anazione3Dans El Païs, José Vidal-Boneyto observe avec scepticisme l’émergence en France d’un « courant Bolcho-Bonapartiste », en opposition à un regroupement « Libéraux Libertaires », incarné dans le monde par Blair, Clinton, D’alema ou Schröder, et en France par Strauss Kahn, Voynet ou Giscard comme précurseur. Continuer la lecture de #Corse « NATIONAL REPUBLICANISME OU NATIONAL SOCIALISME ? TELLE EST LA QUESTION ! »

#Corse « La bouteille à moitié vide ou à moitié pleine »

nazioneDepuis 1989 (la chute du mur, pas les pitreries Goudo-Mitterandiennes) il est de bon ton de disserter sur les failles idéologiques du communisme. Ce fut d’abord la faute à Staline, puis ce fut au tour de Lénine d’avoir enfanter un « système intrinsèquement criminogène », et avant lui Marx dont on ne veut plus analyser la pensée que d’un strict point de vue économiste. Mais de quel ventre Marx est-il né ? Continuer la lecture de #Corse « La bouteille à moitié vide ou à moitié pleine »